Voyage au pays des vaches

Magnifique ! Ce livre est superbe avec des photos époustouflantes de ces “poétesses de la nature”, des bisons du Montana au Ankolés ougandaises en passant par les Vechur d’Inde ou nos Pies noires de Bretagne…
Pionnier du développement durable en Autriche, Werner Lampert rend hommage à celles qui ont tant aidé notre monde, “source de joie, de prospérité, de beauté et de sécurité pour nous. Les vaches nous ont aidés à être libres et à vivre dans des endroits du globe où nous n’aurions jamais osé nous aventurer sans elles. Nous nous sommes servis des vaches pour apaiser les dieux et conquérir le monde. Elles nous ont nourris et nous ont appris à vivre (…) Mais à présent, nous ne voyons plus en elles que des objets, nous les transformons en produits.”
Espérons que ces vaches majestueuses survivent à notre industrialisation. Werner Lampert nous raconte où et comment elles vivent grâce à leur (sacré parfois) caractère… Une bible!

La tribu des vaches, Werner Lampert, Chêne.
Ankolé, de l’ouest de l’Ouganda. Intelligentes et courageuses, elles se regroupent pour faire fuir les prédateurs et parfois ça finit très mal pour le guépard! Immenses, leurs cornes leur servent à réguler leur température.
Haryan d’Inde. Divinités dont l’urine fournit un grand nombre de médicaments à la médecine ayurvédique, elles vivent en altitude. Celui qui les garde a “un lien direct avec la vérité” et on dit que si on ment en leur présence, elles deviennent incontrôlables…
Salers, Auvergne-Rhône-Alpes. Douces et sages, les Salers se laissent rarement mener à l’étable pour les traire. Selon la tradition, on les sépare dans leur pré entre vaches et veaux. Quand on appelle une vache, son veau arrive aussitôt pour la têter, puis on gardera le reste du lait pour le fromage.