Les vers de terre, premiers à coloniser Mars ?

Les vers de terre fertiliseront-ils la terre martienne ?

Les hommes qui résideront sur Mars auront besoin de ressources végétales. Comme sur notre planète, ces agriculteurs expérimentés que sont les vers de terre pourraient être les meilleurs alliés des jardiniers martiens.

Le sol martien peut être utilisé pour cultiver des légumes, affirmaient il y a un an des scientifiques de l’université de Wageningen aux Pays-Bas. La NASA a fourni au centre de recherche des échantillons de sol artificiel martien. “C’était une belle surprise pour nous. L’expérience a montré que le simulateur de sol martien disposait d’un énorme potentiel s’il était préparé correctement”, rapportent les auteurs de l’étude. Aujourd’hui, ils observent la croissance de salade sur ce sol auquel des vers de terre et du lisier ont été ajoutés.

A quoi servent les vers de terre?

-ils fertilisent depuis toujours nos terres agricoles car ils recyclent la matière organique

-ils favorisent le travail des bactéries, en libérant des nutriments pour les plantes, comme l’azote 

-ils aèrent le sol en creusant des galeries

-ils facilitent l’accès des plantes à l’eau, toujours en creusant leurs galerie  

Des champs de blé sur Mars ?

Nous savons aujourd’hui que la terre de Mars contient de l’eau et de l’azote. Or, ce corps gazeux est indispensable à toutes les formes de vie connues. Il constitue un élément clé des plus grandes molécules comme l’ADN, le code génétique des êtres vivants.

Le sol de Mars contient aussi des métaux lourds, notamment du mercure, du plomb et de l’arsenic ainsi que beaucoup de fer. Pour faire pousser des végétaux consommables il faut donc assainir la terre et l’enrichir. Les scientifiques de l’université de Wageningen ont ajouté du lisier de porc (qui sur Mars serait remplacé par des déchets organiques humains !) et des vers de terre adultes.

Deux bébés vers de terre sont nés dans le sol artificiel martien

« Il est clair que le lisier a stimulé la croissance des salades, et nous avons vu que les vers étaient actifs. Cependant, la meilleure surprise est venue à la fin de l’expérience, quand nous avons trouvé deux jeunes vers dans le simulateur du sol de Mars”.

Depuis le début des expérimentations, une douzaine de cultures ont été réalisées avec succès : haricots verts, pois, radis, tomates, pommes de terre, carottes, cresson, et roquette… Des légumes qui ont été consommés !

Alors, des légumes poussés sur une réplique de sol martien bientôt au menu des restaurants chics ?

Laisser un commentaire