Un parfum fruité pour séduire les filles

Photo prise à l'Université d'été de l'animal 2019*

 

 

Les Makis catta savent s’y prendre avec les femelles ! Ils sécrètent, grâce à des glandes de leurs poignets, un parfum floral et fruité qu’ils frottent sur leur longue queue rayée noire et blanche avant de l’agiter devant celles qui leur plaisent. 

Les chercheurs japonais ont étudié cette stratégie** nommée  « Stink flirting » (« séduction odorante ») de ces fameux lémuriens de Madagascar. Ces dames semblent apprécier ces effluves que l’on retrouve dans la coriandre, les concombres et les poires. 

Une découverte importante pour les spécialistes qui débattent sur d’éventuels phéromones chez les primates et leur communication chimique. Mais le parfum permet-il réellement à ces messieurs de « conclure » l’affaire ?  Rien n’est encore sûr. Comme chez nous d’ailleurs, ce n’est pas parce qu’un bel homme sent bon qu’il peut nous mener par le bout du nez !

 

*Photo prise à l’Université d’été de l’animal 2019, venez à la prochaine du 28 au 30 août à la Bourbansais (Bretagne) pour voir des Makis catta de vos propres yeux et écouter nos conférenciers!

**publiée dans la revue Current Biology