Temps de chiens à Yulin …

74

Tous les ans, du 21 au 23 juin, l’horreur se produit à Yulin (Chine). Plus de 3000 chiens sont capturés, torturés et tués pour leur viande. Et chaque année, ce festival controversé suscite l’indignation nationale et internationale .

Cette année, on note tout de même une petite victoire.  Après une énorme mobilisation citoyenne et associative, le nouveau secrétaire du parti à Yulin, Mo Gong Ming. avait décidé d’interdire la vente de viande de chien pendant cette édition 2017, sous peine d’une amende salée (16 000 euros).

Malheureusement, ces interdictions n’ont pas arrêtées les festivaliers. Depuis hier, cet événement « gastronomique » bat son plein et les rues se remplissent de carcasses jaunes de chiens fraîchement abattus et dépecés.

Selon des associations de défense des animaux, les autorités auraient finalement trouvé un compromis avec les vendeurs, autorisant ceux-ci à placer deux carcasses par étal. Mais certains marchands semblaient avoir largement dépassé ce quota…

Il serait donc naïf de croire que la fin du festival est proche mais des activistes poursuivent leur combat pour arrêter définitivement ce spectacle annuel macabre d’une cruauté extrême.