On entend souvent dire que la poule est un animal sans cervelle. Et pourtant ! Il serait temps d’en finir avec cette idée reçue ! Tour d’horizon des capacités de ces gallinacés.

Être une maman ou un papa « poule ». Une expression qui en dit long ! Les poules font preuve d’une grande empathie envers leurs poussins. Si une maman voit ses poussins en situation de détresse son rythme cardiaque s’accélère. Preuve d’une forte intelligence émotionnelle !

Autre faculté, celle de se soigner : En mettant à disposition leurs granulés habituels et d’autres d’une autre couleur contenant un anti-inflammatoire, elles choisiront par automatisme ceux qui peuvent les soigner.

Mieux encore, les poules sont capables d’apprendre en observant d’autres poules… sur un écran de télévision ! Elles peuvent également reconnaître des individus de leur espèce rien qu’en regardant une photo.

Et leur petits sont aussi dotés de grandes capacités ! Les poussins sont capables de compter jusqu’à 5 peu après leur naissance. Une faculté impensable pour un bébé humain de 6 mois !

Alors les poulettes on est bluffés ?

Source : RTS, 20 minutes, Poules Pondeuses, L214