Rony, le petit cochon qui rêvait de liberté

La Veggie Pride va fêter ce week-end un autre rapport aux animaux, plus respectueux et plus généreux. C’est l’occasion de lire ce joli conte sur un petit cochon qui parvient à s’enfuir de sa stabulation juste avant le trajet pour l’abattoir. Il va découvrir cette vie de l’extérieur qu’il n’aurait jamais imaginé et rencontrer plein de copains qui luttent comme ils peuvent pour échapper à la destruction des « deux pattes ».
Alors que 95% des porcs français sont élevés dans des bâtiments fermés, sur caillebotis, sans jamais voir un brin d’herbe ou se chauffer au soleil, Jean-Yves Barzic a eu un choc en voyant une des vidéos de L214. Il a voulu écrire un conte pour les enfants et leurs parents sur ce drame contemporain.
Une injustice d’autant plus terrible que le cochon est un animal que l’on connaît particulièrement mal. Non il n’est pas sale, mais il aime les bains debout pour protéger sa peau, comme nous adorons les applications de boue en thalassothérapie qui nous donnent une peau de bébé.
Et si « les deux pattes » le laissent croupir dans ses excréments car « il est sale comme un cochon », c’est ignorer que dans la nature, il est particulièrement propre avec ses « petits coins » qu’il aménage bien loin de l’endroit où il mange. Le cochon a une vie sociable très riche, il vit en famille, adore jouer et rend volontiers service… quand on lui laisse vivre sa vie de cochon!
À lire, l’histoire de ce petit cochon malin et tendre qui a la malchance d’être né dans une stabulation, là où la liberté n’existe pas.
« Rony, le cochon qui rêvait d’être libre » par Jean Yves Barzic, éditions Vivre tout simplement.