Podcast : écoutez les souris parler !

Grâce à l’intelligence artificielle, l’américain Kevin Coffey a conçu un logiciel pour traduire le langage des souris. Cela ressemble à un joli gazouillis d’oiseaux, joyeux ou triste selon l’humeur. De quoi rêver d’avoir un jour un traducteur homme-souris ?

Cette chronique a été diffusée sur Sud radio le 4 février à 6h55 et 9h45.

Décoder le langage des souris grâce à l’intelligence artificielle.

Le titre de Science et Avenir nous met la puce à l’oreille, pardon… La souris à l’oreille, car en effet on pourrait enfin comprendre ce qu’elle nous dit. Cela fait quelques temps déjà que des scientifiques travaillent à traduire le langage des animaux, certains sont en train de créer par exemple un traducteur du langage des dauphins. En attendant, Kevin Coffey, spécialiste des psychotropes à l’Ecole de Médecine de l’Université de Washington (États-Unis), a voulu savoir comment  réagissait une souris à la cocaïne ou à un médicament. Pour ce faire, il a créé DeepSqueak, une intelligence artificielle qui utilise des algorithmes biomimétiques pour analyser le langage ultrason des rongeurs inaudible pour l’oreille humaine.

Le logiciel peut déchiffrer des sons ou des phrases comme un gazouillis joyeux lorsque le cobaye attend une récompense, on dirait un oiseau (son d’un rat joyeux).

Par contre si on lui retire du sucre, le rat émet un cri triste (son  d’un rat triste).

Peut-on imaginer un jour comprendre tout ce que disent les souris ? Ce serait formidable, mais déjà ces travaux permettent d’établir que le langage des souris et des rats est très riche, complexe et nuancé. Les mâles par exemple chantent pour attirer les femelles avec un répertoire très varié, pépiements, gazouillis, changement de fréquence comme les oiseaux. Et ils modifient leur langage en fonction de la situation. De quoi voir les souris d’une autre façon…

Plus d’infos: https://www.sciencesetavenir.fr/high-tech/intelligence-artificielle/une-intelligence-artificielle-decode-le-langage-des-souris_130945