Plonger avec les dauphins en réalité virtuelle

La Nouvelle Zélande vient d’interdire aux touristes de nager avec les grands dauphins car cette pratique les empêche de vivre normalement, chasser, se reposer (leur nombre a diminué de 66% depuis 1990). Et si la Réalité Virtuelle était la solution?

Olivia de Bergerac vient de publier « Dauphin dans l’âme, passer de l’hormone du stress aux hormones du bonheur » (Guy Trédaniel). Cette française étonnante, qui vit en Australie, anime des stages « Dauphin dans l’âme ». Elle a étudié leurs ondes cérébrales grâce à un électroencéphalogramme et travaille avec des entreprises pour aider les humains à épanouir leur « état dauphin ». Elle y décrit les effets physiologiques de la nage avec les dauphins qui provoque un état méditatif et de bonheur.

Mais Olivia de Bergerac, comme tant d’autres, admet qu’on ne peut abuser de la douceur et de la joie de vivre des dauphins. La solution : la Réalité Virtuelle !

Le pouvoir thérapeutique des dauphins est si puissant qu’il fonctionne aussi lorsque le patient nage avec un masque étanche qui montre des dauphins en réalité virtuelle. Flottement apaisant dans l’eau, sensation sur la peau, visuel et son permettent de se libérer du stress en sécrétant les hormones dites « du bonheur »,  dopamine,  endorphine,  ocytocine, sérotonine etc. 

Plusieurs projets de recherche universitaires sont en cours et la thérapie Rencontre Dauphins RV est déjà pratiqué dans plus de 350 hôpitaux et centres de santé pour calmer des jeunes avant une opération chirurgicale, aider des dépressifs ou soulager la douleur de grands brûlés.

 

« Dauphin dans l’âme, passer de l’hormone du stress aux hormones du bonheur » (Guy Trédaniel) :