Se mettre dans la peau d’une loutre, d’un blaireau, d’un renard, d’un cerf ou encore d’un oiseau… C’est la folle expérience de Charles Foster, vétérinaire et professeur à l’Université d’Oxford.

Pendant plusieurs mois, il a tenté de vivre littéralement comme un animal en essayant d’attraper des poissons avec sa bouche dans des rivières glacées, de fouiller dans les poubelles à la recherche de nourriture ou encore de creuser et vivre dans un terrier.

« Un échec monumental » selon lui mais une « expérience nécessaire » pour réaliser à quel point l’homme s’est déconnecté de la Nature et a perdu l’usage de ses sens. Rencontre :