Les oiseaux « discutent » pour se répartir les tâches parentales

En observant des couples de diamants mandarins, quatre chercheuses françaises ont déterminé que ces oiseaux « discutaient » pour se partager les soins parentaux et même se « criaient » dessus pour mieux organiser la couvaison des oisillons !

Quand le mâle, parti en quête de nourriture, revient en retard pour remplacer sa partenaire restée au nid, l’échange vocal est plus court et rapide que quand monsieur arrive à temps.

Lorsque Madame et dans les airs, le mâle émet souvent des cris. Plus les sons sont nombreux,alors la femelle reviendra plus vite au nid. S’il crie peu, alors madame prendra son temps pour revenir.

Ces oiseaux adaptent ainsi leur comportement en fonction de ce que lui dit le partenaire. Il s’agirait d’un processus de négociation. Epatant !