Naissance à Oryx

57
Bonne nouvelle à Planète Sauvage! C’est la première naissance depuis 15 ans d’une femelle Oryx, cette gazelle d’Afrique capable d’augmenter sa température jusqu’à 46,6 degrés pour s’adapter à la sécheresse. En urinant et en déféquant, elle réussit à adapter sa température à la chaleur pour résister plus longtemps sans boire. Autre adaptation anatomique remarquable : elle possède de nombreuses veines reliant son cœur à son cerveau qui permettent de faire encore baisser de 5 degrés la température de son sang avant son entrée dans le cerveau. Le programme, Sahara Conservation Fund, soutenu par Planète Sauvage, travaille à la préservation des espèces sahariennes et réintroduit les oryx nés en captivité au Tchad. Quel prénom pour notre jolie Oryx? Si vous avez des idées, un vote a actuellement lieu sur https://www.facebook.com/planetesauvage44/