Mon chimpanzé, tes fesses me diront comme tu te sens

83

On apprend sur le site Futura-sciences, que les chimpanzés n’ont pas besoin de regarder le facies de leurs pairs pour les reconnaitre ; il leur suffit simplement de contempler leurs fesses. Si cette pratique vous surprend, sachez qu’il existe beaucoup de points communs entre les fesses d’un primate et un visage humain. Chez l’Homme, le visage permet d’exprimer des émotions à l’aide des yeux, ou du sourire, tout comme le feraient les fesses du chimpanzé. En effet, le popotin de l’animal joue un rôle dans l’attirance sexuelle, tout comme le visage chez l’Homme. Ainsi, en changeant de forme et de couleurs, le postérieur des chimpanzés exprime une émotion différente. Par exemple, lorsque les femelles chimpanzés ovulent, leurs fesses rougissent et se gonflent.