L’incroyable danse de l’oiseau du Paradis

Celui que Darwin définissait comme « le plus extraordinaire et le plus bel habitant à plume de notre planète » a toujours fasciné par sa danse étonnante et ses couleurs exceptionnelles. Des chercheurs des universités de Harvard, Yale et du Smithsonian Institute viennent de comprendre l’intensité du noir de cet oiseau de Papouasie-Nouvelle-Guinée: une absorption particulièrement importante de la lumière et une structure hyper complexe des plumes. 
Pourquoi ce «  supernoir “? Parce que ça plaît aux filles! Les femelles préfèrent les plumes brillantes et lumineuses que le noir met en valeur en créant une illusion optique. Alors le mâle mène la danse!

Laisser un commentaire