Alors que la dure loi de la nature pousse les animaux à se camoufler et à déployer toutes sortes d’astuces, ce gecko a une autre manière d’échapper aux prédateurs. Découvert dans l’île de Madagascar, le gekolepis megalepis est muni de larges écailles comme les poissons et d’une peau dont il peut se débarrasser assez aisément. Un danger ? Il tombe la chemise et le pantalon ! Ce qui lui permet de s’échapper de la gueule d’un prédateur avec une facilité déconcertante. Quelques semaines suffisent pour qu’il retrouve une jolie peau et des écailles toutes neuves.