La guêpe manipulatrice

Pour savoir comment manipuler les autres, certains animaux n’ont pas de leçons à recevoir! Comme la guêpe Eurerus, découverte en 2017, dont la perversité machiavélique est digne d’un véritable film d’horreur. 

Sa victime : une autre guêpe, Bassettia pallida, qui vit dans les arbres. Pas du genre innocente non plus puisqu’elle manipule l’arbre en le piquant afin de créer des galles, des petites cavités pour y installer ses oeufs. Au printemps, les bébés devenus adultes vont creuser une galerie pour se libérer. Mais parfois, ils n’y parviennent pas assez rapidement et se retrouvent la tête bloquée sans pouvoir sortir. 

Erreur de jugement? Pas du tout! Tout a été manigancé par Eurerus car sa maman l’a déposée, elle aussi, discrètement dans l’arbre mais comme ses mâchoires sont trop petites pour grignoter le bois, elle s’est introduite aussi dans les petits de la guêpe Bassettia pallida qui va faire le boulot pour elle. 

Astucieux, mais comment sortir de l’arbre et de la Bassettia pallida? Eurerus a tout calculé!  Les biologistes Kelly Weinersmith et Scott Egan de l’université Rice <http://fr.wikipedia.org/wiki/Universit%C3%A9_Rice> (Texas) viennent de découvrir que c’est elle qui programme la sortie de Bassettia pallida, afin qu’elle arrive trop tôt alors qu’elle n’est pas encore assez mature. Elle se retrouve bloquée, la tête dehors mais le corps trop gros pour passer, ce qui va permettre à Euresus de la dévorer tranquillement avant de s’envoler vers de nouveaux horizons. Par ici la sortie et le ventre plein! Un film d’horreur on vous dit…

Plus d’infos : Description of a new species of Euderus Haliday from the southeastern United States (Hymenoptera, Chalcidoidea, Eulophidae): the crypt-keeper wasp <http://zookeys.pensoft.net/articles.php?id=11117>.  The Proceedings of the Royal Society B : Tales from the crypt: a parasitoid manipulates the behaviour of its parasite host <http://rspb.royalsocietypublishing.org/content/284/1847/20162365>.