La berceuse des baleines

186

Chuchoter pour ne pas se faire remarquer, c’est la technique développée par les mamans baleines à bosses pour protéger leurs petits des prédateurs. L’AFP explique que des chercheurs du Danemark et d’Australie ont suivi huit petits et deux mères dans le Golfe d’Exmouth (ouest de l’Australie), dont les eaux bien chaudes sont confortables pour les accouplements et les accouchements. 

Alors que les mâles entonnent fièrement des chants qu’on entend à des kilomètres à la ronde, les mères chuchotent à loreille de leurs baleineaux des ondes sonores quon entend tout juste dans un rayon de moins de 100 mètres. Le but : ne pas attirer l’attention des orques qui rodent pour manger leurs petits. Mais aussi des mâles baleines qui draguent les femelles aux alentours et perturbent la vie de leurs bébés, alors que ces derniers doivent prendre des forces pour voyager durant 8000 Km vers leurs résidences d’été où ils goûteront les eaux fraîches de l’Antarctique.

Les scientifiques sont même tombés bouche bée en découvrant que les baleines avait mis au point une technique pour allaiter en silence, une sorte de langage des signes : au lieu de l’appeler, le baleineau se « frotte » contre elle pour lui dire qu’il a faim. Une découverte qui souligne la pollution sonore de tous nos sonars et hélices dans les océans, sorte de « brouillard » acoustique qui gêne les cétacés pour se parler, s’orienter, se nourrir et se reproduire. Les baleines réclament du silence… Tout un monde !