Interview d’Aymeric Caron qui signe un livre choc « Antispéciste »

Que toutes les espèces sensibles, humaines ou animales, soient respectées : tel est le but de l’antispécisme. Un nouvel humanisme. Après le règne de l’homme blanc, l’humanité progresse, abolie l’esclavage, reconnaît les droits des minorités, les femmes, des homosexuels. Aujourd’hui, elle doit reconnaître ceux des animaux dont l’intelligence en effraie plus d’un ; une utopie réalisable ? Interview d’Aymeric Caron qui signe un livre choc « Antispéciste » (éditions Don Quichotte).

Laisser un commentaire