Good tripes l’araignée-de-mer !

586
L'araignée-de-mer est aussi appelée crabe-araignée

En avoir ou pas ! De la tripe, l’araignée-de-mer en a… partout. Jusqu’aux extrémités de ses longues pattes. Cette spécificité a une raison incroyable.

A l’exception de quelques gloutons qui les ont au bord des lèvres, chez l’être humain les tripes sont rangées dans une cavité précise de notre corps. A contrario, elles s’étendent dans l’ensemble de l’organisme dégingandé des araignées-de-mer.

Le professeur Arthur Woods, un biologiste de l’université du Montana, raconte avoir été intrigué en observant les flux sanguins actionnés par les contractions intestinales de ces animaux marins. Il découvre alors une chose étonnante. À la différence de la plupart des animaux, les araignées-de-mer ne se servent pas des battements de cœur pour faire circuler le sang et l’oxygène. Les araignées-de-mer utilisent leurs intestins qui agissent comme une pompe.

Quand les intestins remplacent le cœur
Les intestins des araignées-de-mer ont de puissantes contractions qui se produisent régulièrement, comme les battements cardiaques, conclut l’étude rapportée par Sciences et Avenir.

“Cette découverte met en lumière la vaste diversité des solutions résultant de l’évolution en réponse aux différents problèmes auxquels sont confrontés les animaux pour survivre”, résument les chercheurs.

On vit une époque formidable. On découvre que chez l’Homme l’intestin est un deuxième cerveau et que chez l’araignée-de-mer il est un deuxième cœur. Tout est cul par dessus tête. On marche au le plafond et l’on risque fort d’y croiser des araignées.

Laisser un commentaire