Film : La Jeune fille et son Aigle

152

L’aigle fait partie des oiseaux particulièrement intelligents, ou plus exactement dont on connait mieux l’intelligence ! Redoutable chasseur, il développe ses propres stratégies et peut même travailler en équipe. On a vu l’un d’eux se mettre à l’affût pendant que son compagnon se dirigeait vers le bosquet où se cachait un lapin qui fût rapidement obligé de sortir! Les dresseurs d’aigle de Mongolie connaissent bien cet oiseau extraordinaire : ils élèvent des femelles, plus agressives, qu’ils nourrissent à la main pour construire une relation forte. Ils les entraînent à chasser jusqu’à l’âge adulte, 7 ans (les aigles vivent 30 ans), avant de les relâcher pour les laisser se reproduire et vivre leur vie d’oiseau sauvage.

Le film du réalisateur britannique Otto Bell donne un aperçu des prouesses de l’aigle à travers cette jolie histoire (vraie) d’une ado qui rêve de dresser son aigle comme l’ont toujours fait les hommes de sa famille. Oui mais elle est une fille ! Et chez les Kazakhs, parmi les derniers nomades du monde, ce sont les hommes qui chassent. Aisholpan va se battre, avec l’aide de son père, pour prouver qu’elle est capable de faire comme les hommes et même mieux !

Des paysages de Mongolie magnifiques, des acteurs qui jouent leur propre rôle et des conditions de tournage  délirantes avec des températures allant jusqu’à -50°, 3 bonnes raisons pour ne pas manquer ce joli conte des temps modernes

Bande annonce : https://arp-areelpassion.sharefile.eu/share?#/view/7a85fb8e40d64b39