« Peut-on élever un singe comme notre enfant ? »

2154

Une petite guenon habillée en robe qui fait de la couture, un singe qui sert le thé en chemise et boutons de manchettes, des bébés humains et chimpanzés qui prennent leur bain ensemble… Peut-on élever un singe comme notre enfant ? Une vraie question éthique que souligne Chris Herzfeld, philosophe et historienne des sciences.

Spécialiste de l’histoire de la primatologie et des relations entre les humains et les grands singes, Chris Herzfeld nous raconte l’histoire de cinq bébés singes arrachés à leur mère qui ont su adopter les humains et se plier à leurs demandes, révélant ainsi une habilité et une intelligence de comportement impressionnants.

 

 

Elever un singe juste avec de l’amour ? 

Dans les années 30, Meshie vit dans la maison en cage tandis que Gua est éduquée avec l’enfant de sa famille d’accueil afin de comparer leurs performances. A partir de 1947, Viki est élevée comme un enfant humain, tout comme Pépée, la « fille » que Léo Ferré veut élever sans contrainte, par son seul amour et qui deviendra une enfant gâtée capricieuse et dangereuse. Enfin Lucy, adoptée en 1964, montrera le « devenir-humain », ce désir de s’intégrer à la société des hommes (mais a-t-elle le choix ?).

 

Notre « double naturel »

Artiste, Chris Herzfeld réalise des portraits de singes et des installations d’art contemporain liées à la primatologie.

Passionné par les grands singes, elle a passé des heures à les observer, à discuter avec des soigneurs, à mener des enquêtes historiques sur leur histoire… Tout un travail de synthèse sur nos connaissances sur les primates. Une base de réflexion qui pose de nombreuses questions sur ce « double naturel » et notre rapport à l’animal.

Plus d’infos : http://chrisherzfeld.com/ch.php

Petite histoire des grands singes (éd Seuil)

Wattana, un orang-outang à Paris (éd Payot)

Laisser un commentaire