Biomimétisme : la vision des abeilles élargit la nôtre

Une étude récente sur la vision des abeilles est prometteuse d’avancées techniques dans le domaine de l’optique. Les robots auront-ils des ocellés sur la tête ?

Connaissez-vous le concept du biomimétisme ? En deux mots il s’agit de s’inspirer du meilleur de la nature pour faire progresser l’humanité. C’est une idée vieille comme l’Antiquité qui connaît un nouvel essor. L’étude publiée par l’académie des sciences des Etats-Unis, dont le site Ubergizmo se fait l’écho, montre l’intérêt des chercheurs pour la vision des abeilles. Des avancées technologiques dans le domaine de l’optique trouveraient de nombreuses applications. Les industriels regardent de très près les résultats…

Les chercheurs veulent comprendre comment les abeilles voient les couleurs et adaptent leur vision à la luminosité. Les abeilles analysent la lumière, non pas avec deux yeux, mais avec cinq : deux sur la face antérieure qui leur permettent de faire le focus sur le point visé, et trois, appelés ocellés, sur le dessus de leur tête. Les ocellés des abeilles intéressent particulièrement les scientifiques. Ils sont une spécificité des insectes.

La vision des couleur chez les abeilles est remarquable
Les ocellés sont des yeux dépourvus de facettes. Ils reçoivent la couleur et la transmettent au cerveau, qui l’analyse et la retransmet sous forme d’information visuelle. Ce système de perception de la couleur, rendue très fidèlement, pourrait améliorer la performance d’appareils aussi divers que les drones, les appareils photos, les caméras, les robots…

Nous avons « sous les yeux » des trésors de solutions géniales dont nous pourrions nous inspirer pour résoudre nos problèmes et améliorer nos conditions de vie. La nature teste des milliards de solutions depuis la nuit des temps. Seuls les systèmes les plus performants, les plus intelligents, survivent.

Organisation sociale, exploitation des matières premières, économie générale, fabrication d’équipements… nous avons beaucoup à apprendre du monde animal.
Plus que jamais : Sauvons les abeilles !

Laisser un commentaire