Quand et pourquoi avons-nous domestiqué le loup ? Une nouvelle hypothèse

Le loup est un chien pour l'Homme depuis 15 à 30 000 ans

La domestication du loup à fait l’objet de nombreuses études sur ses origines : quand ? Où ? Comment ? Une récente publication vient enrichir la réflexion en tentant de répondre à une question surprenante : pourquoi pas plus tôt ? Hommes et loups se sont côtoyés bien avant leur rapprochement. Alors quels sont les facteurs qui ont provoqué un jour une coopération entre les deux espèces ?

La domestication aurait dû se faire plus tôt et plus au sud

Annick Schnitzler, professeur à l’Université de Lorraine et Marylène Patou-Mathis de l’Institut de Paléontologie humaine développent une hypothèse pour expliquer pourquoi la domestication du loup est-elle survenue si tard – entre 37 000 et 15 000 ans avant notre ère – et en  Eurasie. La question mérite d’être posée puisque la coexistence d’Homo sapiens et de Canis lupus est beaucoup plus ancienne : elle a duré des dizaines de milliers d’années en Afrique et au moins 75 000 ans au Moyen-Orient. On aurait donc du observer des premières traces de domestication bien plus anciennes et plus au sud de l’Eurasie. Quelle est la raison de ce décalage?

Le loup domestiqué à cause d’un changement climatique ?

« Une hypothèse raisonnable est que la domestication était une innovation culturelle tardive déclenchée par les contraintes d’un événement prolongé et stressant. » peut-on lire dans l’article des deux scientifiques. Quel serait cet événement ? Les carottes de glace du Groenland ont révélé que la région de l’Atlantique Nord a connu six changements climatiques abrupts durant la dernière période glaciaire, avec une extrême froideur. Cinq d’entre eux se sont produits après l’arrivée des humains en Europe occidentale entre 37 000 et 12 000 ans, c’est à dire pendant la période de domestication des loups de grande taille. Ces périodes de grands froids qui provoquèrent la raréfaction de la nourriture, et plus généralement un environnement hostile, seraient un facteur déterminant dans la de domestication du loup. La domestication aurait été une réponse trouvée par les Hommes pour survivre. « Le changement climatique est souvent considéré comme un facteur clé dans les événements culturels et biologiques du Paléolithique moyen et précoce supérieur » rappellent les auteurs.

Des auxiliaires précieux

« La domestication d’une grande espèce carnivore telle qu’était le loup pouvait avoir de multiples avantages pour la survie des premiers peuples de l’Eurasie confrontés à des situations extrêmes. ». Les services rendus par celui qui deviendra le meilleur ami de l’homme serait multiple : « les premiers chiens étaient employés pour de nombreuses tâches, selon la société et le contexte écologique : chasseurs auxiliaires de grands mammifères, aboiements de sentinelles contre d’autres carnivores charognards autour des campings, auxiliaires de transport d’équipements, de fournitures et de lithique. Ils peuvent aussi avoir joué un rôle dans l’accomplissement des rituels. La taille impressionnante des loups était probablement un facteur déterminant pour la plupart de ces utilisations. »

Les Hommes ont su parler aux loups

Comment les loups se sont-ils laissés convaincre de coopérer avec les humains ? C’est une histoire d’affection avant tout semble-t-il. « La première étape concrète consistait à intégrer les individus dans la société humaine en adoptant de très jeunes chiots juste avant le début de la socialisation. L’adoption de jeunes animaux par d’autres espèces est un phénomène très rare dans la nature, mais il peut s’expliquer par les traits innés des humains modernes qui facilitent l’attachement aux membres d’autres espèces. Les liens affectifs qui ont été tissés entre les loups et les humains peuvent avoir été aidés par l’ocytocine, une molécule présente dans les deux espèces et connue pour soutenir le comportement social et la coopération. »

L’utilisation d’un loup/chien de grande taille a été une invention révolutionnaire de l’Homo sapiens en réponse à de nouvelles conditions de vie. Aujourd’hui la coopération entre les deux espèces prend des aspects encore plus variée (voir notre article sur l’animal au travail). Quant à l’histoire d’amour, elle continue.

 

Source : La domestication du loup (Canis lupus Linnaeus, 1758): pourquoi cela s’est-il produit si tard et si haut ? Une hypothèse

Annick SCHNITZLER UMR 7360 Laboratoire interdisciplinaire des Environnements continentaux (LIEC), CNRS, Université de Lorraine et Marylène PATOU-MATHIS Institut de Paléontologie humaine (IPH). Article publié le 29 décembre 2017.

Laisser un commentaire