4 remèdes naturels pour votre chien et votre chat

Tout au long de la vie de nos animaux, vous rencontrerez inévitablement des problèmes gastro-intestinaux chez votre ami à quatre pattes, tels que des vomissements, de la diarrhée ou d’autres inconforts. Parfois, ce sont de simples mécanismes du corps pour expulser ce qui ne leur fait pas du bien; mais d’autres peuvent signaler des problèmes plus graves, auquel cas il est important de bien les diagnostiquer par des tests et de les traiter avec votre vétérinaire. Cependant, nous pouvons souvent aider à soulager et à résoudre certains de ces maux grâce à des traitements naturels pour votre chien ou votre chat, notamment par la nutrition. Voici quelques uns des problèmes les plus courants et les solutions naturelles pour les traiter.

1. La diarrhée

La diarrhée est de plusieurs types (et couleurs!) avec des selles légèrement molles aux selles liquides comme de l’eau. Les causes les plus fréquentes sont surtout celles qui provoquent une irritation de la muqueuse intestinale, par exemple: les bactéries, les virus, les parasites,les toxines, les herbes ou les aliments en décomposition. Une autre cause fréquente chez le chien est l’allergie. Il ne faut pas oublier que la diarrhée peut également être la réponse temporaire normale à un changement soudain de régime (par exemple, passer d’un régime alimentaire à un régime cru).

La première chose que vous devriez faire est de laisser reposer l’intestin de votre compagnon ; cela signifie le faire jeûner entre 12 et 24 heures (cependant les chats ne doivent pas passer plus de 24 heures sans manger) et nourrir votre chien ou chat après le jeûne avec une alimentation douce et hautement digestible. La diarrhée entraîne souvent une gêne abdominale, des bruits intestinaux et la présence de gaz, mais si vous rencontrez la moindre trace de fièvre, d’apathie, de sang ou de tremblements, vous devriez aller directement chez le vétérinaire.

Une application possible, après le jeûne, est de donner les deux premiers jours un régime bouilli et non cru, car les aliments cuits sont plus faciles à digérer que les aliments crus. Vous soulagerez également votre compagnon si vous lui donnez de petites quantités en plusieurs prises. Parmi les recettes possibles, nous vous laissons celles-ci:

  • Poulet à la carotte bouillie ou à la citrouille, simple, bon marché et fait des miracles.
  • Soupe Moro du Dr Ernst Moro, qui est utilisée pour traiter les enfants souffrant de diarrhée. Pour la préparer, faîtes bouillir un kilo de carottes pendant une heure avec 5g de sel et réduisez le résultat en purée. Ensuite, remettez l’eau nécessaire pour qu’il y ait un litre de soupe. Une longue cuisson de la carotte libère des oligogalacturonides acides qui sont similaires aux récepteurs épithéliaux intestinaux et sont couplés à des germes pathogènes. Ceux-ci ne peuvent plus être attachés aux épithéliums et sont retirés du corps avec la digestion. Contrairement à ce que l’on ferait avec soi-même, il n’est pas recommandé de donner un régime avec du riz à votre compagnon, car le riz absorbe beaucoup d’eau lors de la digestion et la diarrhée élimine également beaucoup d’eau du corps. Il est important que le chien ou le chat boive suffisamment et s’il ne veut pas boire, encouragez-le un peu avec du bouillon sans sel ou en mettant un peu de crème dans l’eau.

2. La constipation

La constipation peut avoir différentes causes et est plus fréquente chez les chats que chez les chiens. Les causes peuvent être de faibles activités physiques, une déshydratation, des inflammations des glandes anales, des problèmes hormonaux ou simplement l’âge. Les chiens sont souvent constipés après avoir mangé quelque chose d’indigeste. Si l’animal ne se rend pas à la selle dans les 48 heures, il est important d’aller chez le vétérinaire pour voir ce qui ne va pas. S’il y a un objet non digestible cela peut causer de graves problèmes. Par conséquent, si notre ami est constipé et a mal, vous devriez aller chez le vétérinaire .

Dans une alimentation naturelle crue, la prise occasionnelle d’os entraîne une constipation ou la présence de selles très sèches.

Certains aliments peuvent aider lorsque votre chien ou votre chat souffre de constipation. Par exemple, les prébiotiques et les probiotiques ont un effet laxatif, également la citrouille, le vinaigre de cidre de pomme ou un zeste de noix de coco. Les pommes et les carottes peuvent améliorer la constipation, ainsi que les graisses, qui humidifient tout le système et favorisent la normalisation des selles.

En règle générale et pour éviter ces états, il est important de toujours avoir une partie de fibres dans l’alimentation du chat ou du chien, qui peuvent être des légumes, des fruits ou des fibres comme les graines de chia ou les graines de Plantago Ovata .

3. Torsion de l’estomac

Une torsion de l’estomac est toujours une urgence, il faut donc se rendre directement et rapidement à la clinique vétérinaire. Il peut être produit par une augmentation des gaz dans l’estomac qui perd sa fixation et amène le poids de la rate, qui y est attachée, à faire tourner l’intestin, provoquant un blocage et arrêtant l’apport sanguin. Les symptômes les plus courants sont beaucoup de salive, de l’agitation, des nausées et un estomac gonflé, ainsi que d’être extrêmement douloureux pour l’animal.

Si votre chien a eu une torsion de l’estomac, les vétérinaires opèrent généralement pour ramener l’estomac dans la bonne position.

Certaines précautions peuvent aider à éviter la torsion, comme ne pas mélanger les aliments avec d’autres types de régimes. Chez les grandes races ou avec une prédisposition à la torsion, il est également fortement recommandé de passer complètement à une alimentation naturelle, de retirer les céréales de l’alimentation de votre compagne et de leur donner des morceaux de viande entier au lieu de les hacher.

Après une torsion, il vaut mieux donner une alimentation molle et écrasée et ne pas leur donner un excès de calcium. Séparez sa nourriture en 3 ou 4 petites doses et ne le laissez pas boire trop d’eau à la fois. Il est également déconseillé de faire du sport avec le chien après le repas.

4. Flatulences

Les chiens et les chats ont souvent des flatulences avec les mêmes causes que leurs propriétaires. Certains aliments produisent des gaz car ils réagissent avec les bactéries gastro-intestinales. Ces aliments doivent être omis, dans la mesure du possible, de l’alimentation de nos animaux: les haricots et les choux par exemple. Les flatulences peuvent également être un signe que son alimentation ne va pas bien. Si vous constatez cela, en général, il est conseillé de supprimer complètement les produits laitiers et les céréales et de changer la source de viande. Il peut également s’agir de parties de la viande qui ne sont pas faciles à digérer, comme les tendons ou la viande avec une grande partie de tissu conjonctif.

Il permet d’augmenter la part des légumes avec de la laitue, des épinards ou des blettes. Les herbes qui peuvent améliorer les flatulences sont l’anis, la menthe, les graines de fenouil et les graines de céleri.